Assurance cheval : comment faire le bon choix ?

En tant que propriétaire d’un cheval, vous vous demandez sûrement s’il est nécessaire de l’assurer. Sachez qu’il est dans votre intérêt de le souscrire à une assurance cheval. Avant d’en arriver-là, vous devez déterminer quel type de couvertures choisir. Cet article vous donne quelques indices pour choisir une assurance cheval adaptée à vos besoins.

Pourquoi souscrire une assurance cheval ?

L’assurance équidé n’est pas obligatoire, mais il est toujours conseillé aux propriétaires d’en souscrire une. Un cheval représente un capital important, surtout s’il est monté en compétition. Pour le protéger, vous devez en prendre soin comme tous vos animaux de compagnie. Les frais peuvent être élevés si votre cheval n’est pas assuré. En effet, une assurance cheval peut prévoir une couverture pour certains soins et aussi la perte de vos équipements.

Lire également : Découverte de la réserve des Barails : oasis verte au cœur de Bordeaux

La couverture par une assurance cheval est aussi indispensable en cas de dommages causés sur d’autres animaux et objets appartenant aux voisins. Il vous sera plus facile de rembourser les dommages, d’où l’intérêt de vous rapprocher d’une compagnie d’assurance comme Pegase Insurance. Il s’agit d’un assureur spécialisé dans le domaine équestre depuis une dizaine d’années. Il propose de nombreuses formules allant des plus basiques aux plus complètes.

Par ailleurs, la tranquillité d’esprit est au rendez-vous si jamais un problème se produisait avec votre cheval. Vous saurez à l’avance que vous obtiendrez une certaine aide financière pour réparer les dommages provoqués.

A voir aussi : Pourquoi choisir un berger australien ?

Quels sont les types d’assurance pour chevaux ?

Avant de choisir une assurance cheval, il convient de connaître les types existants. Sachez qu’il en existe plusieurs qui peuvent être regroupés dans deux catégories :

  • Responsabilité civile ou RC ;
  • Assurance tous risques.

La responsabilité civile comprend la RCPE et la RC en action d’équitation. La RCPE ou responsabilité civile de propriétaire d’équidé couvre le cheval en cas de dommages sur autrui, seulement s’il n’est pas monté. Quant à la RC en action d’équitation, la couverture concerne aussi bien le cheval que le cavalier qu’il soit monté ou pas.

L’assurance cheval tous risques inclut la RC, mais aussi d’autres couvertures supplémentaires comme le vol, les soins vétérinaires, le décès et la protection juridique. Les assureurs tels que Pegase Insurance proposent ce type de formule complète pour une protection optimale.

Quelle assurance cheval choisir en fonction de votre situation ?

Le choix d’une assurance cheval dépend de vos besoins, mais aussi de votre situation. En effet, une assurance basique peut être suffisante si vous montez rarement votre cheval et que vous avez confiance en vos compétences.

Concernant la RC, il n’est pas toujours nécessaire de la souscrire. En effet, elle, surtout la RCPE, n’est indispensable que si vous gardez votre cheval chez vous et que si votre assurance habitation ne le couvre pas. Il existe des assureurs proposant une telle couverture pour ce type d’assurance.

En revanche, l’assurance responsabilité civile n’est pas nécessaire s’il se trouve en pension chez un professionnel qui devrait être couvert par une RC. Si vous le souhaitez, vous pouvez tout de même ajouter des couvertures supplémentaires pour une protection complète.

Un autre cas, une RC en action d’équitation n’est pas nécessaire si vous possédez une licence fédérale. Cette dernière comprend déjà cette couverture. Par contre, il est nécessaire de souscrire une assurance RCPE pour les éventuels dommages causés par votre cheval.

à voir