Poule blanche : Est-elle la meilleure pondeuse ?

Poule blanche : Est-elle la meilleure pondeuse ?

Également appelée leghorn, la poule blanche est l’une des poules pondeuses les plus connues. Sa capacité de ponte est grandement appréciée par les éleveurs. Vous désirez acquérir des poules blanches pour votre activité ? Lisez d’abord ce billet pour mieux connaître la poule blanche et savoir si elle est la meilleure pondeuse.

Description de la poule blanche

De type méditerranéen, la poule blanche présente une ossature fine et une silhouette svelte, donc ni grosse ni mince. C’est un volatile ayant une taille de 25 à 55 cm pour un poids compris entre 1,75 à 2,5 kg.

A lire aussi : Quels sont les meilleurs collier Anti-aboiement pour chien ?

Quant à ses traits physiques, la leghorn dispose d’oreillons blancs, des tarses et de bec jaunes, ainsi que d’une crête tombante rouge vif. Comme son nom l’indique, elle dispose d’un plumage de couleur blanche.

Cette catégorie de volaille est un excellent choix quand on recherche une poule qui peut vous fournir un approvisionnement régulier en œufs frais. La leghorn n’est pas une mère exemplaire et elle n’est donc pas sélectionnée pour couver des poussins.

A découvrir également : Comprendre le comportement : pourquoi votre chat tire-t-il la langue ?

L’aptitude à la ponte de la poule blanche

La poule blanche est réputée pour être la meilleure pondeuse d’œufs. On estime sa capacité de ponte à une moyenne de 280 œufs par an. Dans une production industrielle, la Leghorn sert à créer la grande majorité des souches de races utilisées.

En effet, lorsque les conditions d’élevage sont optimales, le volatile peut commencer à pondre assez jeune, dès sa 21e semaine. La poule maintient un rythme de ponte soutenu pendant une durée de 3 voire 4 ans.

Poule blanche : Est-elle la meilleure pondeuse ?

Les œufs pondus par une poule blanche ont la coquille blanche et leur taille évolue au fil du cycle de ponte. Dès ses premières pontes, les œufs ont un gabarit de 50/55 g. Ils grossissent par la suite, à mesure que la poule vieillit pour devenir extra large au terme du cycle de ponte.

Par ailleurs, il faut savoir que la qualité de ponte d’une poule blanche est influencée par divers facteurs. Il s’agit notamment de l’alimentation et de l’espace de vie du volatile.

L’alimentation de la poule blanche

Pour maximiser la capacité de ponte d’une poule blanche, il faut veiller à son alimentation. Au-delà des restes de nourriture dont l’on peut disposer, il faut aussi donner des grains. Par ailleurs, la volaille sait débusquer des insectes pour suppléer sa ration quotidienne.

Un aliment complet spécifiquement conçu pour les poules pondeuses est l’idéal pour nourrir cette race d’animaux. Il s’agit d’un mélange qui contient la dose d’acides aminés nécessaire à la bonne santé du volatile et à la qualité de sa ponte. Associée à un espace de vie idéal, l’alimentation est d’une aide précieuse pour optimiser la ponte chez la poule blanche.

Le poulailler idéal pour une poule blanche

En dehors de l’alimentation, le poulailler de la poule blanche est aussi important pour favoriser la ponte chez cette race de poule. Bien qu’elle ne réclame pas trop d’attention ni d’aménagement onéreux, cette poule rustique a besoin d’un poulailler performant.

Pour une poule blanche pondeuse, il faudra un poulailler d’une surface minimum de 50 cm² par individu afin de lui garantir un certain confort. Celui-ci doit être aéré, exempt de courant d’air et doit aussi être inaccessible aux prédateurs.

à voir