Comment savoir si un chat souffre ?

Comme la plupart des propriétaires, vous vous êtes certainement déjà demandé comment détecter la souffrance de votre animal de compagnie. Le chat étant généralement très indépendant, il n’est pas toujours facile de savoir s’il va totalement bien. Cependant, certains signaux peuvent vous mettre la puce à l’oreille. On vous les indique dans cet article.

Détecter la souffrance dans l’expression du visage

L’expression du visage est sans doute le tout premier paramètre pouvant vous indiquer si votre animal de compagnie souffre. Lorsque vous remarquez un changement quelconque dans son regard ou dans ses mimiques, cela pourrait être un premier signal d’alerte. Généralement, chez le chat, on constate un abattement des yeux et un froncement des sourcils.

A lire également : Comment apaiser un chat malade ?

Vous observerez également qu’il a l’air absent et triste, avec un regard éteint. Par ailleurs, il est également possible que l’animal reste replié sur lui-même et ne semble pas aussi actif que d’habitude. Il n’est pas très réactif à vos jeux habituels et semble complètement ailleurs.

Détecter la souffrance dans le comportement

Comme vous l’aurez compris, le comportement du chat est également un indicateur important de son mal-être. Si vous observez un changement radical dans sa façon de se déplacer, de jouer ou s’il arrête tout simplement de faire ces choses, il est probable qu’il souffre d’un mal.

A lire en complément : Comment faire pour qu'un chat arrête de ronfler ?

Lorsque la douleur est localisée, il est possible que le chat se mette à lécher avec insistance la zone concernée. Dans certains cas, il peut lui arriver de mordiller la partie qui lui cause de la douleur. Si cela ne suffit pas, il va essayer de la frotter avec sa patte si la zone est accessible.

Détecter le type de mal dont souffre le chat

chat souffre

Le comportement du chat peut varier selon le type de douleur dont il est victime. Une douleur dentaire est généralement caractérisée par un refus de manger et une salivation excessive. L’animal peut essayer de lécher l’aliment, mais vous constaterez qu’il a du mal à le manger et finit par laisser.

Pour une douleur au niveau de l’oreille, il aura tendance à la frotter tout en se penchant la tête. Il n’est pas fréquent de voir un chat crier pour une douleur, mais cela peut se produire si cette dernière devient très aiguë. Lorsqu’ils ont les maux de tête, les chats ont tendance à être moins actifs. Ils restent figés, le regard vide, souvent fermé pendant un long moment.

Aussi, si le félin a mal au niveau d’un membre, il aura tendance à ne pas faire beaucoup de mouvements. Vous remarquerez qu’il n’est plus en mesure de sauter sur des meubles qu’il grimpait facilement. Pour finir, le mal de ventre peut se traduire par des difficultés à s’allonger, un léger ballonnement et des efforts de vomissements.

à voir