Nombre de bosses chameau / dromadaire

dromedary, camel, morocco

Vous avez l’habitude de vous demander la différence qui existe entre les chameaux et les dromadaires ? Sachez que la ressemblance entre ces deux animaux rend parfois la tâche difficile. Les nombreuses questions qui se posent au sujet de ces animaux concernent généralement les bosses présentes sur leurs dos. Dans cet article, vous découvrirez tout ce qu’il faut savoir à propos des bosses des chameaux et dromadaires.

Différences entre les bosses de chameaux et de dromadaires

Le chameau et le dromadaire sont deux animaux très connus dans l’histoire de plusieurs civilisations anciennes. Malgré les nombreux progrès techniques enregistrés dans le domaine du transport, le chameau et le dromadaire sont encore utilisés comme des moyens de transports dans plusieurs régions du monde. Cependant, beaucoup confondent le chameau au dromadaire et vice versa. Cela est ainsi en raison de la ressemblance typique qui existe entre les deux. Par ailleurs, les deux animaux disposent des bosses sur leurs dos. Ce sont ces bosses qui permettent de faire la distinction entre le chameau et le dromadaire.

A lire également : Choisir un staffie : critères essentiels pour votre futur compagnon

Avant de connaitre la différence entre le chameau et le dromadaire, il est essentiel de connaitre la différence qui existe entre les bosses qui se trouvent sur leurs dos. Elle permet aux voyageurs d’attacher des colis et de s’assoir pendant les voyages. La différence entre les bosses des animaux se retrouve au niveau du nombre. Sur le dos des dromadaires, il existe une seule bosse alors que deux bosses sont présentes sur celui des chameaux. La bosse du dromadaire est grande et très haute. Elle sert généralement à transporter uniquement des colis. Sauf en cas de nécessité, les voyageurs montent rarement sur le dos des dromadaires. Par contre, les deux bosses du chameau servent à transporter des marchandises et peuvent également servir de siège pour les voyageurs. Présent l’une après l’autre sur le dos du chameau, elle laisse un petit creux au milieu sous forme de siège.

Rôles des bosses dans la survie des animaux

Les bosses ne représentent pas seulement une forme de décoration sur le dos des dromadaires et chameaux. Ces deux animaux sont capables de parcourir des kilomètres avec des colis sur le dos sans se nourrir. Cette résistance à l’eau et à la nourriture n’est pas un simple hasard. En effet, les bosses des chameaux et dromadaires sont remplies de tissus graisseux qui fournissent de l’énergie à ces animaux pendant les voyages. Chez les dromadaires, la bosse peut stocker jusqu’à 36 kg de graisse pour les voyages dans le désert. Pour réserver l’énergie nécessaire dans la bosse, un dromadaire peut absorber 140 litres d’eau dans intervalle de 15 minutes. Chez les chameaux, la bosse sert de protection contre le froid.

A lire aussi : Savannah chat : caractéristiques, éducation, santé et coût - Trouvez votre compagnon ideal

Importance économique des chameaux et dromadaires pour les régions arides

Les moyens de transport sont très rares et difficiles à utiliser dans les régions arides. Pourtant, les activités économiques n’ont jamais cessé d’exister dans ces régions. Les chameaux et dromadaires sont les seules alternatives pour effectuer les échanges commerciaux dans les régions arides. Depuis des millénaires, plusieurs civilisations profitent de ces merveilles naturelles pour explorer les endroits inaccessibles tels que les déserts. L’importance économique de ces animaux se trouve principalement au niveau des échanges commerciaux qu’ils facilitent. Dans les pays d’Afrique du Nord et ceux du Moyen-Orient, les chameaux et dromadaires représentent des richesses capitales pour les familles. Non seulement ils coutent une belle fortune, mais aussi, ils permettent aux habitants de ces pays de faire des activités économiques malgré les menaces climatiques.

à voir